Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Retourner à l'accueil !



   Pour revenir à l'accueil,
   Cliquez sur la palette !

 

Bienvenue...

 





 

 

  



Mes nouveaux articles :


Archives

/ / /

 





 



TAROT  DIVINATOIRE



Mardi 5 mai 2009 : Cette page va être relookée dans les jours prochains.
Elle sera enrichie et tenue à jour plus régulièrement ! 





C'est adorable et vintage !!!!
Un tarot de la ménagère !
Trouvé sur le net....

http://www.housewivestarot.com/





Le "NOUVEAU TAROT de MARSEILLE"  FJP Paris
Ce jeu est d'une lecture très facile. Il figure à mon avis parmis ceux qui restent simple à comprendre. Un graphisme assez "basique", des couleurs franches, en "aplat".
C'est le jeu que j'utilise pour les tirages habituels.






TAROT...

Ouh la la, mais je n'ai pas coché la case "blog arts divinatoires" ou "Mme Stella Voidenlnoir" vous dites-vous ! Rassurez-vous et détendez-vous : zen zen zen... Valérie est là : Non, vous n'êtes pas au bout du rouleau, non vous n'avez pas pris 7 fois la dose normale que vous a prescrit le docteur Gépudpraublem, la semaine dernière. Et non la "tremblote" qui vous a fait dérapé sur la page d'accueil ne vous a pas dirigé vers la catégorie "au delà du réel"... TOUT VA BIEN. Vous êtes sur le blog de Valérie ALBERTOSI, peintre normale (bon, là si on peut dire), normalement constituée, normalement mariée, mère de famille (ça fait drôle d'écrire ça, tiens) et normalement à jeun. ça va mieux ??? Bon...

TAROT divinatoire... J'avoue tout, dans ma précédente vie, j'étais sorcière marabouteuse en Afrique noire. Et puis je ne me suis pas conduite correctement il parait, du coup, "vous serez réincarnée en dame normale, quelque part dans le pays de Sarkozy et Mlle Crala Bunny, une demoiselle diaphane et longue branche". Bien seigneur... Me voici donc re-née, blanche, en apparence normale, (j'ai dit NORMALE !), mais j'ai des visions récurrentes et étranges de temps à autres. Pas vraiment des visions d'ailleurs... Des sensations. Du coup, assez jeune, je me suis intéressée à tout ce qui était parallèle, sauf aux barres.
Cartes, lignes de la main, runes, symboles ésotériques etc.
J'étais jeune, insouciante, libre, et peut-être un peu trop "OPEN" ? ;-)))

Bref, depuis, mes racines marabouteuses Africaines n'ont laissé de traces sur moi que le "joli" côté, l'esthétique de la chose... Non je ne parle pas de mon physique (pffffff), mais de la beauté du "monde mystérieux", du graphisme harmonieux des jeux de cartes divinatoires. Baignée toute petite dans l'univers du dessin, du graphisme, du visuel en tout genre, j'ai du être particulièrement sensible à ces petits bouts de papiers cartonnés sur lesquels étaient inscrits de drôles de signes cabalistiques colorés.
Quoi de plus attirant à vrai dire ? Des signes amusants, étranges, incompréhensibles, des formes ou personnages singuliers qui semblaient me dirent quelque chose...
Eh bien moi, ces morceaux de papiers, ils m'appelaient.
C'est ainsi qu'est né ma passion du TAROT divinatoire. Et plus particulièrement le
TAROT de MARSEILLE.




 






Le tarot de Marseille est apparu en France aux environs de 1650. C'est la version de Jean NOBLET qui reste la plus ancienne connue en France. Mais on retrouve dès le 15ème siècle des traces d'autres tarots, les Tarrochi, en Italie. A ce jour, ces derniers restent les plus anciens jeux dont on a retrouvé l'existence, même si on suppose que ce jeu existait bien avant. Mais je m'intéresse plus particulièrement au vrai "Marseille" pour sa lecture et son interprétation graphique. Les anciens jeux Italiens se révèlent magnifiques mais relativement compliqués à lire. D'autres tarots Européen peuvent présenter un attrait esthétique intéressant mais là encore, une lecture parfois confuse ou contradictoire me fait préférer le Marseille.
Par conséquent, depuis quelques années, j'approfondie l'étude des arcanes majeurs.
Je ne peux scinder l'aspect pictural de la symbolique, de la signification ésotérique, sinon ces cartes n'auraient aucun sens.

Il existe également un autre jeu important sur un plan historique et documentaire, c'est celui de Nicolas CONVER, crée en 1760. Mais j'y reviendrai plus tard.
Je crois qu'il serait préférable d'organiser cette page en plusieurs catégories et je débuterai donc par expliquer ma démarche artistique.



Ma démarche artistique : Je pourrai bien entendu me contenter d'utiliser et de "tripoter" des cartes existantes dans le commerces, tels que les différents jeux que je possède déjà, de toutes époques ou origines d'ailleurs.
Lorsque je tire les tarots à des fins ésotériques, j'utilise d'ordinaire un "Marseille". Parce que ce jeu là m'apparaît comme le plus limpide, le plus parlant au sens général. Le format, le graphisme, les couleurs et sa simplicité font qu'à ce jour, je n'ai jamais trouvé mieux. Maintenant, je le répète, mon attirance pour les tarots ne se limite pas à la volonté de lire un avenir hypothétique et peut-être complètement infondé ! Mais là n'est pas le débat.


Alors pourquoi créer un nouveau tarot ? Il en existe des centaines dans le commerce. Qui ne serait pas tenté, créateur lui-même, de chercher à obtenir le meilleur jeu, une synthèse absolue et parfaite de l’objet que l’on souhaite utiliser ? Quelque soit la profession ou la passion, un tapissier rêverait du meilleur outil possible ou des meilleurs fils, un boucher du meilleur couteau, un ingénieur su son de la meilleure table de mixage au monde etc. Perso, je reproche toujours quelque chose aux jeux que je découvre : incohérence ou approximation du sens, souvent, images peu attrayantes, vulgaires ou incompréhensibles, formats désagréables en main, ou typographie sans intérêt. C’est drôle, mais j’ai toujours été extrêmement sensible au toucher, fétichiste des beaux objets, à les caresser encore et encore, les regarder, les poser puis à nouveau les reprendre en mains pour mieux les « ressentir ». Un objet ne vit pas, mais moi, je ressens souvent une forme « d’énergie » à leur contact. Je ne sais si c’est moi qui dépose ce flux en eux ou si c’est l’inverse… C’est pourquoi j’ai besoin d’avoir ou d’utiliser une concentration du « meilleur » tout au moins dans un jeu de tarot pour obtenir quelque chose avec. Non, je ne suis ni zinzin ni illuminée… Je n’ai rien de la madame Irma de Pigalle ou de la dernière fête foraine de l’été dernier ! C’est quelque chose d’inexplicable. J’ai dans mes mains un fluide, une énergie, quelque chose qui est là et que je ne commande pas. Enfin si, je la commande plus ou moins mais disons que je ne l’ai pas réclamée. C’est comme ça.

Donc, étant donné cette particularité, j’ai besoin d’un jeu qui me parle. Ne trouvant pas grand-chose de « parfait » (parfait seulement à mes yeux j’en ai conscience !!!!) je me suis dit que j’avais, moi, la chance de pouvoir créer cette synthèse qui me manque : un jeu qui regrouperait tout en un seul. Peut-être n’y arriverais-je pas, peut-être ne sera-t-il pas parfait… Mais je n’aurais pas échoué complètement. Puisque le thème me passionne de toute façon… Je rêve d’obtenir une carte qui me donnerait envie de la toucher tout le temps… Et une carte qui serait « évidente » de lecture. Instinctive. Et ce, bien sur, pour les 22 arcanes majeurs ! J’avais tenté une création sur bois, il y a trois ans… Je ne pense pas qu’elle aboutira, ou bien plus tard peut-être. Là, je me lance donc dans une technique mixte, encre de chine et aquarelle sur papier épais plus acrylique et feuille d’or sans doute. Calligraphie pour les textes et obtention du format « parfait » à mes mains. Tout ceci est totalement subjectif !!! Mais voilà mon objectif à court terme. Tout est prêt ! Vous aurez donc le plaisir de découvrir bientôt un nouveau jeu… En attendant, je m’efforcerai de mettre en ligne ici même d’autres infos sur l’histoire du tarot, afficherai les plus beaux jeux aussi… Pour le plaisir des yeux et la curiosité.




 























































Mon travail en cours...




      

Partager cette page

Repost 0
Published by